Nadine et Jean-Pierre, le manège enchanté

Nous rencontrons Nadine au détour d’un chemin, une journée ensoleillée, vers midi. Elle jardine dans son potager et nous interpelle. La discussion s’engage vite sur le voyage à cheval. Elle-même est une passionnée de chevaux et de randonnée. On ne pouvait pas mieux tomber. Ravie de rencontrer deux cavaliers au long cours, elle nous invite à déjeuner et nous présente Jean-Pierre, son compagnon.

Bienvenue dans le Manège Enchanté de Farreyrolles à Lannobre (15) : Zebulon (Jean-Pierre) est monté sur ressort et connaît la formule magique « tournicoti tournicoton… » qui permet de transporter la petite Margote (Nadine) au pays du Bois Joli… Ils retrouvent alors Azalée, la vache et Pollux, le chien pour de joyeuses aventures. Voilà, le décor est planté!

Nadine est un petit bout de femme dynamique, environ la soixantaine. Elle était éducatrice spécialisée dans une association travaillant en partenariat avec la protection de l’enfance. Passionnée de randonnée, elle est maintenant bénévole active et consacre son temps à réhabiliter les chemins équestres et pédestres. Elle a de nombreuses activités dans le carde de cette asso et mène de front différents projets. Elle est curieuse, s’intéresse à la nature, aux animaux, aux plantes. Elle connaît les médecines naturelles et aime jardiner selon le calendrier lunaire. Elle cherche à vivre en harmonie avec son environnement. C’est, par ailleurs, une personne altruiste qui sait prendre soins des autres. Pourtant, elle n’a pas ce qu’on pourrait appeler un parcours de vie facile. Ce qui est admirable, c’est qu’elle donne l’impression de garder sa joie de vivre envers et contre tout. Nadine est une combattive.

Nadine, Jean Pierre, Sophie et Sultan et Rahan

Nadine, Jean Pierre, Sophie et Sultan et Rahan au moment du départ

Jean-Pierre, 77 ans est agriculteur à la retraite. Il a géré un centre de randonnée équestre pendant plus de 30 ans et a emmené en ballade des centaines et des centaines de gosses. Ca lui plaisait de faire découvrir le cheval et la nature à des gamins qui n’avait pas toujours eu la chance de partir beaucoup en vacances. Jean-Pierre est un petit bonhomme pas très épais, les cheveux blancs, un joyeux drille, toujours souriant. Flegmatique, rien ne semble le perturber. Il est dans un temps qui lui appartient. Il élève encore sur sa petite ferme une dizaine de vaches limousines. Noël, le petit taureau limousin de 14 mois est incroyablement docile. On peut le brosser, le caresser. Faut dire que Jean-Pierre, il aime les animaux et il sait s’y prendre avec eux. Il leur donne des surnoms affectueux. C’est comme si les bêtes faisait partie de la famille, un peu comme des enfants. Il s’amuse de leur trait de caractère et connaît parfaitement la personnalité de chacun. Il a encore quelques chevaux dont, Quick, surnommé « Bouboule », hongre, né sur la ferme, qui d’après Jean-Pierre, n’est bon qu’à brouter. Il y a aussi, Alezan, son fidèle cheval de 25 ans qu’il monte encore en ballade, Kéké, le coq qui porte bien son nom, Pollux, le vieux chien de berger de 17 ans.

On s’est senti tout de suite à l’aise avec eux. Leur approche de la nature, des animaux et en particulier, des chevaux nous a semblé juste et en accord avec notre façon de voir les choses. D’ailleurs, on était si bien qu’après le déjeuner, nous avons  spontanément offert notre aide pour baliser un chemin de randonnée l’après midi avec Nadine. En effet, le lendemain se tenait justement dans la vallée de l’Artense une randonnée équestre et pédestre organisée par l’association. Nous avons passé un excellent moment avec Nadine sur les sentiers, découvrant avec elle l’histoire de chaque chemin. Puis, au retour, nous avons participé avec plaisir aux activités de la maison : réparation de la tondeuse et tonte du jardin, soins aux animaux: vaches, veaux, chevaux, poulain, chiens, poules.  Enfin, nous avons partagé une belle soirée en leur compagnie. Ils nous ont généreusement offert l’hospitalité chez eux pour la nuit.

C’est une rencontre qu’on n’oubliera pas. A l’heure où nous écrivons, Nadine, « mère poule », nous a déjà téléphoné pour avoir des nouvelles. Nous espérons les revoir prochainement.

Commentaires de Facebook

Poster un commentaire

CommentLuv badge