Je dessine VoyageEnMarche

Douze artistes en herbe ou en couche culotte ont répondu à notre proposition de : « Dessiner Voyage En Marche ». Nous tenons particulièrement à les remercier pour leur créativité, l’inventivité et le temps qu’ils ont consacré à notre projet. Le voyage est une invitation à notre imaginaire, il évoque en chacun de nous des odeurs, des émotions, des couleurs, des envies et la liberté. Nos douze dessinateurs ont donc planché sur le sujet pour nous proposer des oeuvres inspirées de leur monde. Voici les oeuvres dans l’ordre de réception :

Pedro et Sophie : Pause déjeuner

Pedro et Sophie : Pause Déjeuner Artiste : Joshua Berroyer

Pedro et Sophie : Pause Déjeuner
Artiste : Joshua Berroyer

Ce dessin nous est proposé par Joshua Berroyer. Impliqué dans un courant réaliste, Joshua met en scène Pedro accroupi à droite, popote en main et Sophie debout tout sourire. Le réalisme du bivouac est renforcé par la présence de la tente au second plan, d’un sac à dos posé et de différents objets de cuisine. La nature est illustrée par de l’herbe, des montagnes et quelques nuages. L’encadrement apporte de la profondeur et ajoute un côté barroque à cette oeuvre.

Voyage En Marche

Voyage en Marche

Voyage en Marche
Artiste : Camille Gauvin

Ce dessin réalisé par Camille Gauvin signe là une oeuvre particulière dotée d’un fort partie pris.    Elle illustre Sophie et Pedro en tenue de randonneur. La taille des chaussures, la présence du sac à dos et de la carte sont autant de détails précis qui témoignent de la situation. Les marcheurs sont épurés, hors de leur contexte. Seuls eux comptent sinon la marche n’existerait pas. C’est une oeuvre originale qui nous offre une vue différente sur « Voyage En Marche ».

Louise 5 ans

Louise 5 ans

Louise 5 ans
Artiste : Louise Mauffré

Ce dessin de Louise Mauffré présente un tour du monde. La planète Terre au centre avec ses différents éléments. L’eau, la terre et l’univers végétal concentrent l’attention. Louise expose sa vision de la marche autour de la planète. Le couple Sophie et Pedro est illustré en haut à droite par deux petits personnages, touchants car représentés main dans la main. C’est un dessin rempli d’émotions.

Voyage en Marche – 2016

Voyage en Marche - 2016

Voyage en Marche – 2016
Artiste : Louis Poly

L’oeuvre de Louis Poly exprime un courant artistique résolument comtemporain. Les élements, eau, soleil s’exprime avec force. La vie est illustrée par la présence d’un poisson et des oiseaux. En apposant toutes les parties sur un même plan, Louis nous présente une vision idéaliste du monde et de la nature où l’ensemble s’accorde en une cohésion parfaite. La signature même de l’artiste, Louis est intégrée à l’oeuvre, comme faisant partie elle-aussi du monde naturel.

Voyage En Marche par Ninon

Voyage En Marche

Voyage En Marche
Artiste : Ninon Mauffré

Ninon Mauffré est la représentante du courant linéariste, issue des anciens compagnons artisans du vitrail. Son dessin représente un bivouac à l’aube. Pedro est aux fournaux (encore) et Sophie,  tout sourire, debout avec son sac à dos, semble satisfaite de la situation. Une petite mare est même diposée en bas à droite pour nous rappeler les règles élémentaires d’un bon bivouac : Du soleil pour se réchauffer et de l’eau, indispensable pour recharger les gourdes et faire la cuisine.

Notons qu’il s’agit de la deuxième oeuvre où l’homme est représenté préparant le repas et la femme, debout,dans une position observatrice. Cela semble souligner un changement radical dans l’éducation de la nouvelle génération qui tendrait à libérer définitivement la gente feminine de sa place en cuisine … Intéressant!

Les Baladeurs

Les baladeurs

Les baladeurs
Artiste : Léa Bouyer

Léa Bouyer a créé ici une oeuvre sur le bonheur. Les oiseaux et les personnages communiquent leurs sourires. Léa ajoute une subtilité sur les sacs à dos en apposant un coeur en leur centre. Le titre : Les Baladeurs, évoque la détente, la joie, le repos et d’autres sentiments que l’on éprouve durant le voyage. La signature « Bisous Léa » ponctue encore un peu plus cette sensation.

Nous remarquerons que les personnages sont tous deux habillés d’une robe, la fille et le garçon. Les temps changent vraiment…

Bisous les vacances

Bisous les vacances

Bisous les vacances
Artiste : Louane Bouyer

Louane Bouyer s’inscrit avec cette oeuvre dans le style artistique Bouyer que nous avions préalablement découvert avec sa soeur, Léa. Les personnages au ventre rond, un peu plus pour Pedro, affichent un large sourire tout comme les oiseaux. Louane dessine également fort bien l’idée de mouvement et de déplacement grâce aux cheveux de Sophie à l’horizontale et à la mise en marche des personnages. Le titre quelque peu penché renforce cette sensation.

Tour du monde

Tour du monde

Tour du monde
Artiste : Romane Soulat

Dans la famille Soulat, nos artistes en herbe ont l’art du détail. Romane, dans son oeuvre Tour du monde, s’applique à montrer la difficulté de la marche. On remarque bien le sol rocailleux, la montagne au second plan avec sa pente raide et les marcheurs, Sophie et Pedro, en pleine action, bâtons à la main. Sophie porte un sac à dos marron avec des accessoires à l’exterieur, bonnet et lunettes de soleil. On reconnaît bien Pedro avec sa barbe, sa casquette rouge et ses chaussures bien cramponnées. C’est là un dessin fort représentatif de la réalité.

Lena’s pass, en direction du Sud vers le Lac Tekapo

Lena's Pass : En direction du Sud Vers le lac Tekapo

Lena’s Pass : En direction du Sud Vers le lac Tekapo
Artiste : Lena Soulat

Léna Soulat s’inscrit dans la longue lignée des dessinateurs détaillistes, courant important chez les Soulat. L’oeuvre met en scène deux randonneurs heureux, sacs à dos très chargés, marchant dans un environnement relativement plat en compagnie de moutons punks et au milieu d’un champ de fleurs. Au fond, des montagnes rouges enneigées et quelques sapins sous un soleil de plomb. Léna contextualise son oeuvre par un long titre, le plus long de notre série, en réinventant  avec sa touche personnelle le titre d’un de nos précédents articles : Lena’s pass, en direction du Sud vers le Lac Tekapo

Le voyage en patin

Voyage en Patin

Voyage en Patin
Artiste : Elise Gagnoulet

Elise Gagnoulet reprend le sujet et lui ajoute une touche animale. Elle détourne là un grand classique du dessin animé Américain. C’est une oeuvre atypique qui nous offre un autre regard sur Voyage En Marche. Nous avions imaginé de partir une année en patin à glace mais après plusieurs essais, nous n’avons finalement pas retenu cette option. En effet, les patins ne résistaient pas au poid des sacs à dos et s’adaptaient difficilement à la progression en terrain rocheux.

Aahaaaah!!!

"aahaaaah !!!" (c'est ce qu'il a dit en le voyant ...)

« aahaaaah !!! » (c’est ce qu’il a dit en le voyant …)
Artiste : Baptiste Bill

Le Nain, pseudonyme de l’artiste Baptiste Bille, est une oeuvre à quatre mains. Baptiste nous a confié avoir réalisé cette oeuvre à l’aide de son illustre mère, SE. Il nous précise qu’il n’a pas été facile de lui faire dessiner le soleil, les oiseaux et l’herbe. Baptiste a préféré se concentrer uniquement sur  la réalisation parfaite des deux personnages à sac à dos. Il a accompagné son dessin d’un texte nous expliquant que sa mère avait une très mauvaise coordination mais que cela ajoutait un côté impressionniste à son dessin. Le Nain précise que le truc bleu s’apparente à une étendue d’eau. Nous le remercions pour ses efforts, cela n’a pas dû être facile de partager sa toile! Gageons que cette oeuvre est la première d’une longue série de chef-d’oeuvre. Remarquez en bas en droite la signature du Nain particulièrement difficile à falsifier ce qui atteste de l’authenticité du dessin.

Dessin de randonneurs

Dessin Randonneurs

Dessin Randonneurs
Artiste : Pierre-Louis

Pierre-Louis est un dessinateur au style épuré. Pour lui, seul le trait compte. « Les lignes structurent le dessin » nous a-t-il expliqué dans le message accompagnant son oeuvre. Les personnages semblent plier sous le poids des sacs dans la montée. Cela se traduit surtout pour  Sophie, dont les jambes s’applatissent (très réaliste). Pierre-Louis illustre bien la progression laborieuse de ce personnage. Il réussit à mettre en valeur dans ce tableau le sens de l’effort et l’engagement nécessaire en montagne.

Merci à tous nos petits artistes pour ces magnifiques dessins que nous sommes très fiers d’afficher ici sur notre blog. Nous sommes touchés par la justesse de vos oeuvres. Cela ajoute une belle touche de poésie dans ce voyage. Chacun d’entre vous va recevoir, comme promis, dans les jours qui viennent une carte postale Néo Zélandaise. A notre tour de nous mettre au travail!

Commentaires de Facebook

Commentaires du site

  1. Claire Gagnoulet
    Répondre

    Je vote pour celui de Louise 5 ans. Tous les dessins sont très jolis mais j ài un coup de cœur pour le desin de Louise.

  2. claire
    Répondre

    David a une préférence pour celui de Ninon. Mais son choix a été difficile a cause de la qualité de tous les autres dessins!

    • Pedro et Sophie
      Répondre

      Coucou. Tous les dessins sont sympas, c’est un festival pour nous. Chaque enfant a mis un peu de temps et s’est investi dans une création en pensant à nous. Ainsi ils ont tous pour nous la même valeur et c’est pourquoi ils recevront chacun une carte postale. Nous les postons aujourd’hui. Biz

Poster un commentaire

CommentLuv badge